CAN 2024 : la Tunisie piégée par les Brave Warriors de Namibie

CAN 2024 : la Tunisie piégée par les Brave Warriors de Namibie

Surprise par la vélocité et l’abnégation des joueurs namibiens, la Tunisie s’est inclinée (0-1) mardi devant l’équipe supposée la plus faible du groupe E. LKa Nambie peut célébrer : ses joueurs ont remporte le premier match de leur histoire en Coupe d’Afrique des Nations.

Publié le : Modifié le :

2 mn

Il n’est jamais facile de faire ses premiers pas dans une compétition. La Tunisie, qui fait figure de prétendant au titre dans cette CAN 2024, vient d’en faire la cruelle expérience, mardi 16 janvier, pour son entrée en lice dans le groupe E.

Tout avait pourtant bien commencé pour les Aigles de Carthage. Dès la 4e minute, Khenissi est tout près d’ouvrir la marque d’une tête décroisée sur corner. On s’attend alors à voir déferler les vagues blanches sur le but du Petit Poucet namibien.

Mais rien ne se passe comme prévu. Dans le stade aux trois-quarts vide de Korhogo, c’est au contraire la Namibie qui prend le jeu à son compte. L’attaquant et capitaine Peter Shalulile, qui évolue dans le championnat sud-africain, hérite coup sur coup de deux occasions franches bien stoppées par un portier tunisien vigilant. 

Agressifs et affûtés, les « Brave Warriors » (Les guerriers valeureux) n’ont jamais aussi bien portés leur nom. Bien organisés dans leur pressing, ils font déjouer la Tunisie qui ne parvient plus à mettre en orbite ses attaquants. 

L’exploit namibien

De retour des vestiaires, c’est à nouveau sur coup de pied arrêté que les hommes de Jalel Kadri cherchent leur salut, mais Kazapua dévie une tête bien ajustée de Talbi qui allait se loger sous la barre.

Sans complexe, la Namibie reprend l’initiative et se retrouve une nouvelle fois à un cheveu d’ouvrir le score après une perte de balle tunisienne. Shalulile, encore lui, écrase sa reprise et permet à Meriah d’écarter le danger in extremis (49e).

Moins brouillons qu’en première période, les Tunisiens apparaissent toutefois trop juste techniquement, à l’image de ce contrôle pied gauche complètement manqué dans la surface par Ben Slimane (60e). Quelques minutes plus tard, Msakni décoche une tête puissante mais Kazapua détourne du bout des gants.

En fin de match, la maîtrise du collectif namibien est récompensée. Après un festival de Muzeu côté gauche, Hotto parti seul dans le dos de la défense place une tête imparable (87e, 1-0). Les Brave Warriors tiennent leur exploit !

À lire aussiRetrouvez le classement du groupe E

Pour la Tunisie, la malédiction se répète. L’équipe n’a remporté aucun de ses quatre derniers matches d’ouverture d’une Coupe d’Afrique des nations (2 nuls, 2 défaites), soit depuis 2013. La Namibie, elle tient sa première victoire dans cette compétition. Une victoire méritée !

Un visuel vert et gris où il est écrit "CAN 2024 Calendrier et résultats"

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *