CAN 2024 : la Guinée fait céder la Gambie et s’ouvre la porte des 8es de finale

CAN 2024 : la Guinée fait céder la Gambie et s'ouvre la porte des 8es de finale

De notre envoyé spécial à Yamoussoukro – La Guinée de Kaba Diawara a battu (1-0) vendredi la Gambie de Tom Saintfiet au stade de Yamoussoukro. Une victoire qui les laisse deuxième du groupe C avant le match contre le Sénégal et leur permet d’entrevoir les huitièmes de finale de la CAN 2024.

Publié le :

3 mn

Sérieuse, collective et appliquée, la Guinée a battu la Gambie vendredi 19 janvier et fait un pas vers les huitièmes de finale (1-0) de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Avec un début de tournoi sans fausse note, elle abordera son troisième match en deuxième position du groupe C face au Sénégal, déjà qualifié.

La Gambie n’a pas encore affronté beaucoup d’adversaires lors d’une phase finale de CAN. Mais les Scorpions, qui ne disputent là que leur deuxième compétition, ont déjà croisé la route de la Guinée. C’était en 2022, lors d’un huitième de finale qui avait vu les hommes de Tom Saintfiet s’imposer.

Deux ans plus tard, l’effet de surprise est passé. Les adversaires de la Gambie sont prévenus : il ne faut pas la prendre à la légère même si les Scorpions sont moins piquants ayant perdu quelques cadres comme Mohamed Jallow Mbye, son patron du milieu de terrain.

Un match sans entrain pendant 30 minutes

Les deux équipes entament la partie de manière prudente. Elles contrôlent le ballon l’une après l’autre. Un match sans entrain, qui arrache même quelques bâillements aux suiveurs se remettant encore de la démonstration du Sénégal face au Cameroun.

Il faut une reprise de Mohamed Bayo pour réveiller tout le monde. L’attaquant du Havre voit sa tentative échouer sur le poteau alors que Baboucarr Gaye était clairement battu (33e). L’ancien Clermontois secoue le cocotier de la rencontre et la Guinée évolue enfin un cran plus haut et multiplie les situations.

Après la pause, le Syli national commence à faire le siège de la surface gambienne, même si les meilleures occasions proviennent de la multiplication de corners et de coups francs. Cependant, l’infatigable Omar Colley veille sur ses hommes et repousse inlassablement les assauts.

Le match manque de basculer à l’heure de jeu. Sekou Sylla s’effondre devant Gaye. L’arbitre ne siffle pas et le gardien gambien pousse pour que le Guinéen soit sanctionné pour simulation. En vain (62e).

Camara débloque le match

Conscient des difficultés de son équipe, Tom Saintfiet apporte un peu de sang neuf. Minteh entre et s’illustre de suite. Sur le côté gauche, il fixe son défenseur et frappe dans un angle fermé. Koné repousse difficilement des deux poings (67e).

Une alerte sur son but qui a valeur de déclic pour le la Guinée : sur un splendide mouvement collectif côté droit, Aguibou Camara est trouvé par Guilavogui dans la surface. L’attaquant glisse habilement le ballon entre les jambes du gardien (69e, 1-0).


 

Intenable sur son côté droit, le Lensois Guilavogui lance cette fois Mohamed Bayo dans la surface. Mais le Havrais trouve un des montants pour la deuxième fois de la soirée (74e).

La Guinée s’ouvre la porte des huitièmes de finale mais la Gambie manque par deux reprises de lui claquer au nez. Lancé par Omar Colley, Mintheh pense marquer mais voit son but refusé pour hors-jeu (81e). Une volée d’Ablie Jallow trouve ensuite le filet extérieur de Kone (84e). Puis, c’est au tour de la Guinée de procurer deux situations chaudes dans les arrêts de jeu.

À lire aussiRetrouvez le classement du groupe C

Malgré les efforts, le score ne bouge plus. Avec 4 points en deux matches, la Guinée peut être satisfaite. Elle est deuxième du groupe C et entrevoit les huitièmes de finale : avec ce total, elle devrait au pire être repêchée parmi les meilleurs troisièmes et au mieux chiper sa place de leader au Sénégal.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *