CAN 2024 : la Guinée affaiblie par « un petit virus » avant son élimination par la RD Congo

CAN 2024 : la Guinée affaiblie par "un petit virus" avant son élimination par la RD Congo

De notre envoyé spécial à Abidjan – La RD Congo a pris le meilleur sur la Guinée vendredi en quarts de finale de la CAN 2024 (3-1). Après le match, le gardien du Syli national Ibrahim Koné s’est présenté en zone mixte, révélant qu' »un petit virus traînait dans le groupe » guinéen avant le quart de finale. Il a toutefois précisé que « ce n’est pas une excuse » pour leur défaite sur le terrain.

Publié le : Modifié le :

1 mn

La Guinée avait pris le match par le bon bout, vendredi 2 février, face à la RD Congo en ouvrant le score, avant de finalement s’incliner face aux Léopards (3-1). En quarts de finale de la CAN 2024, la bande de Chancel Mbemba a finalement maîtrisé son sujet face à un Syli national qui a eu du mal à réagir.

À lire aussiLe programme des demi-finales de la CAN 2024

Pour expliquer cette méforme guinéenne en fin de rencontre, une partie de la réponse a été donnée en zone mixte par leur gardien. Selon Ibrahim Koné, plusieurs joueurs de la Guinée ont eu à faire à un « petit virus » avant la rencontre face à la RD Congo.

« Ce n’est pas une excuse, mais il y a eu un petit virus qui traînait dans le groupe. Cinq ou six joueurs, y compris moi, ont été touchés », a détaillé le portier du Syli national après le match. « On a raté l’avant-veille de l’entraînement, cela n’a pas été évident. Après, ce n’est pas une excuse, la RD Congo a été plus forte ce soir et je la félicite. »

À lire aussiRetrouvez le tableau de la phase finale de la CAN 2024

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *