CAN 2024 : Haller se joue de la RD Congo et emmène la Côte d’Ivoire en finale

CAN 2024 : Haller se joue de la RD Congo et emmène la Côte d'Ivoire en finale

De notre envoyé spécial à Abidjan – La Côte d’Ivoire a battu la RD Congo mercredi en demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) grâce à un but de Sébastien Haller (1-0). À domicile, elle défiera le Nigeria dimanche pour une troisième étoile. 

Publié le :

3 mn

Les Éléphants ne s’arrêtent plus ! Pas de scénario incroyable, ni de retournement de situation mais la Côte d’Ivoire continue sa route vers une troisième étoile. Mercredi 7 février, elle a maîtrisé la RD Congo 1 à 0 en demi-finale et affrontera le Nigeria en finale.

Déjà trois fois miraculée dans sa Coupe d’Afrique à domicile, la Côte d’Ivoire croit désormais en son destin et en sa troisième étoile. Tout comme ses supporters qui remplissent à ras bord le stade d’Ebimpé et donnent de la voix pour chasser les fantômes de l’humiliante défaite infligée ici même par la Guinée équatoriale. Même sans quatre de ses titulaires, les Éléphants veulent revenir pour la finale.

À lire aussiCAN 2024 : où et quand aura lieu la finale de la Coupe d’Afrique

Cependant, dans les premières minutes, c’est la RD Congo, l’enthousiasmant outsider de cette CAN qui prend le jeu à son compte. Elle obtient plusieurs corners et sur l’un d’eux Y. Fofana se trompe dans sa prise de balle mais finit par capter. Elia reprend quand même pour marquer. But logiquement refuser (9e).

Une mi-temps équilibré

Portés par leurs supporters, les Éléphants finissent par réagir. Fofana lance Adingra qui provoque côté gauche devant Kalulu et centre à ras de terre. C’était sans problème pour M’Pasi mais Mbemba se jette quand même et envoie le ballon en corner (16e).

Les temps forts se succèdent des deux côtés du terrain. Les équipes font le spectacle, à l’image de Bakambu (24e) puis de Haller (26e), qui tentent tous les deux retournés acrobatiques. Kakuta, de retour, s’illustre également.

Mais les Eléphants passent la seconde avant le retour des vestiaires. Haller est seul face au but au moment de reprendre un centre venu de la droite mais l’attaquant expédie sa tête hors de la cage de M’Pasi (40e). Puis, bien servi par Gradel, Franck Kessié voit sa frappe instantanée rebondir sur le poteau de Mpasi (43e). Tout le stade s’est levé sur les deux occasions.

Au retour des vestiaires, Sébastien Desabre procède à un changement : Kakuta est remplacé par Theo Bongonda. Ce dernier se montre immédiatement. Le numéro réalise un festival dans la surface ivoirienne mais manque sa conclusion qui passe à côté (49e).

Haller trouve la faille

Mais au-delà de cet exploit, les Léopards reculent et semblent bloqués par le milieu de terrain ivoirien. Franck Kessié, servi côté droit, enchaine d’une frappe puissante enroulée. M’Pasi détourne (59e).

En revanche, le portier congolais ne peut rien faire sur la reprise d’Haller quelques minutes plus tard. Gradel est au centre. L’attaquant de Dortmund  semble manquer sa reprise mais elle lobe M’Pasi (65e, 1-0). Le stade chavire de bonheur.

Il hurla à nouveau lorsque leur chouchou manque le doublé. Sur un long ballon balancé par Ndicka sur la gauche, Kalulu se trou. Le ballon atterrit dans les pieds de Haller qui tente un lobe de 20 mètres qui file juste à côté (71e).

Avant de céder sa place, Elia sonne la révolte après la pause fraîcheur.. Il tente une volée depuis l’entrée de la surface. Yahia Fofana est battu mais ça passe à côté (78e). Seko Fofana répond d’une patate de 20 mètres, repoussé par la défense congolaise (79e).

La Côte d’Ivoire tient sa victoire et ne va pas la laisser filer comme ça. Elle joue regroupée, cadenasse le jeu et composte son ticket pour la finale. Vingt-neuf jour après avoir disputé le match d’ouverture, elle retrouvera Ébimpé et son ambiance de feu pour la finale contre le Nigeria. Un vrai duel étoilé.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *