CAN 2024 : Camara, Konaté, Aït-Nouri, Ez Abde… Sept jeunes à surveiller de près

CAN 2024 : Camara, Konaté, Aït-Nouri, Ez Abde… Sept jeunes à surveiller de près

Karim Konaté, Lamine Camara, Abdessamad Ezzalouili, Logan Costa, Dango Ouattara, Ernest Nuamah, Rayan Aït-Nouri… Ils ont tous moins de 23 ans et vont découvrir les frissons de la CAN avec leur sélection nationale. Passage en revue de jeunes prometteurs, candidats au titre de « Golden boy » de la Coupe d’Afrique 2024 qui s’ouvre samedi. 

Publié le :

7 mn

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. » La maxime de Corneille, modernisée en 2018 de manière percutante par Mbappé – « Tu me parles pas d’âge. Tu me parles que de football et de niveau » –, s’applique aussi au ballon rond. 

À l’occasion de la CAN 2024, qui débute samedi 13 janvier à Abidjan, en Côte d’Ivoire, plusieurs sélections amènent dans leurs rangs des jeunes joueurs qui n’attendent que l’occasion de se révéler au monde lors de cette compétition reine du football africain. 

Si Farès Chaibi et Mohammed Kudus ont déjà été cités parmi les joueurs à surveiller en provenance de Bundesliga et de Première league, France 24 passe en revue sept autres candidats sérieux au titre de meilleur jeune joueur de la CAN 2024.

Karim Konaté (Côte d’Ivoire, RB Salzbourg) 

L'attaquant ivoirien #09 Karim Konate et le milieu de terrain seychellois #02 Gervais Waye-Hive se disputent le ballon lors du match entre la Côte d'ivoire et les Seychelles;
Karim Konaté sous le maillot de la Côte d’Ivoire. © Sia Kambou, AFP

Il aura le luxe de disputer sa première Coupe d’Afrique à domicile. À moins qu’il ne s’agisse d’une pression supplémentaire ? Quoi qu’il en soit, Karim Konaté, 19 ans, sera l’un des joueurs à observer lors de la compétition

En juin 2022, son transfert d’ASEC Mimosas au RB Salzbourg avait fait sensation. Karim Konaté venait de réaliser une saison incroyable avec le club ivoirien, suscitant l’intérêt des meilleurs clubs de la planète. Dans le club qui a notamment révélé Sadio Mané et Erling Haaland, il martyrise les défenses adverses dans le championnat autrichien.

Il n’a cependant pas encore trouvé le chemin des filets avec sa sélection. Mais le déclic pourrait vite se produire avec le soutien des supporters des Éléphants.  

Lamine Camara (Sénégal, FC Metz) 

Lamine Camara célèbre un but sous le maillot du FC Metz.
Lamine Camara célèbre un but sous le maillot du FC Metz. © Valery Hache, AFP

On peut avoir 20 ans et déjà être double champion d’Afrique. C’est l’exploit réalisé par Lamine Camara en 2023. En janvier, il a permis au Sénégal de remporter le CHAN en Algérie. Puis en mars, il a porté les siens lors de la CAN U20, raflant au passage le titre de meilleur joueur du tournoi. Des exploits qui lui ont logiquement valu le titre de meilleur jeune joueur du football africain 2023 lors des CAF Awards.

Il a profité du partenariat entre Génération foot et le FC Metz pour rejoindre l’Europe. Après une première bonne saison en Ligue 2, il est désormais une pièce maîtresse du FC Metz en Ligue 1. Reste à se faire sa place au sein des Lions de la Teranga comme titulaire. La concurrence est rude chez les champions d’Afrique en titre, mais le lionceau pourrait trouver l’ouverture en Côte d’Ivoire, deux mois après son premier but avec les A.

Abdessamad Ezzalouili (Maroc, Bétis Séville) 

Ez Abde tentant une reprise de volée sous le maillot blanc et vert du Real Betis.
Ez Abde tentant une reprise de volée sous le maillot du Real Betis. © Andy Buchanan, AFP

Né en 2001 à Béni Mallal, au Maroc, Abdessamad Ezzalzouli, dit Ez Abde, a grandi en Espagne. Dès l’âge de 15 ans, il commence à jouer en 3e division espagnole et se fait vite remarquer par le FC Barcelone. Il y est transféré en 2021 pour un montant de 2 millions d’euros.

La route étant barrée dans l’équipe A du club catalan, le prodige marocain fait ses armes en prêt à Ossasuna, puis au Bétis Séville, en attendant de percer à Barcelone où il est sous contrat jusqu’en 2026.

L’Espagne et le Maroc se sont disputé les faveurs du jeune ailier, mais c’est finalement pour son pays natal que son cœur a penché. Il a d’ailleurs fait partie de 26 joueurs qui ont pris part à l’épopée en Coupe du monde, entrant même en jeu lors de la demi-finale contre la France. Il va désormais découvrir la scène continentale sous les ordres de Walid Regragui.

Logan Costa (Cap-Vert, Toulouse) 

Logan Costa à la défense sous le maillot violet du FC Toulouse.
Logan Costa à la défense sous le maillot du FC Toulouse. © Kerstin Joensson, AFP

Le natif de Saint-Denis compte déjà plusieurs sélections avec les « Requins Bleus » et aura fort à faire pour les aider à se qualifier au sein d’une poule relevée avec le Mozambique, le Ghana et l’Égypte.

Titulaire indiscutable à Toulouse, Logan Costa a été titularisé lors de 16 des 17 matches de Ligue 1 disputés par les Violets lors de la première partie de saison. Il a notamment gagné le cœur des supporters l’an dernier avec son doublé de la tête en finale qui a donné l’avantage au club dès les premiers instants. Reste à conquérir les fans des « Créoles » lors de la CAN. 

Dango Ouattara (Burkina Faso, Bournemouth)

Dango Ouattara s'arrache sur un ballon pour son club Bournemouth.
Dango Ouattara s’arrache sur un ballon pour son club. © Glyn Kirk, AFP

Succèdera-t-il à son compatriote Issa Kaboré, élu meilleur jeune joueur de la CAN 2022 ? L’étalon de 21 ans fait en tout cas les beaux jours de Bournemouth en Premiere league après deux ans passés au FC Lorient.

Formé à l’Académie Foot Plus avant de jouer au Majestic FC, dans son Burkina Faso natal, Dango Ouattara dispute déjà sa deuxième Coupe d’Afrique malgré son jeune âge. Au Cameroun, il a notamment offert la victoire aux siens en quart de finale avant de se faire expulser.

Ernest Nuamah (Ghana, OL) 

Ernest Nuamah au duel avec le Lensois Facundo Medina.
Ernest Nuamah a découvert la Ligue 1 au sein d’un OL moribond. © François Lo Presti, AFP

Présente sur le terrain lors de 14 matches cette saison en Ligue 1 avec l’Olympique lyonnais, Ernest Nuamah occupe une place importante dans le dispositif du club rhodanien. Acheté 25 millions d’euros au club norvégien de Nordsjaelland par Molenbeek, il a été envoyé s’aguerrir à Lyon, où le jeune ailier est l’une des rares satisfactions de la première partie de saison. 

Appelé régulièrement depuis juin 2023 avec les Black Stars, il fait partie de la nouvelle génération ghanéenne, tout comme Mohamed Kudus. En sept sélections, il a déjà inscrit deux buts et délivré une passe décisive.

Rayan Aït-Nouri (Algérie, Wolverhampton) 

Rayan Ait-Nouri taclé par Mason Mount.
Rayan Ait-Nouri taclé par Mason Mount. © Lindsey Parnaby, AFP

Passé par les catégories jeunes de l’équipe de France, le latéral de 22 ans a lancé sa carrière à Angers avant de rejoindre Wolverhampton en 2021, où il continue son apprentissage.

Déjà titulaire indiscutable au sein des Fennecs, Rayan Ait-Nouri est l’option privilégiée de Djamel Belmadi au poste de latéral gauche. Adaptable, il est aussi à l’aise dans un dispositif avec une défense à quatre ou à cinq. En septembre dernier, il a donné raison à tous ceux qui voient en lui une étoile montante lors du match de gala face aux champions d’Afrique sénégalais. À reproduire désormais à la CAN.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *