CAN 2024 : Bensebaini, Laïdouni, Guirassy… Les cinq joueurs africains de Bundesliga à suivre

CAN 2024 : Bensebaini, Laïdouni, Guirassy… Les cinq joueurs africains de Bundesliga à suivre

Plusieurs footballeurs de Bundesliga viennent garnir les rangs des sélections africaines qui s’apprêtent à disputer la Coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire (13 janvier-11 Février). France 24 a préparé un florilège de cinq joueurs du championnat allemand qui feront sans doute parler d’eux.

Publié le :

6 mn

  • Ramy Bensebaini (Algérie, Borussia Dortmund)

Le défenseur algérien Ramy Bensebaini lors de la CAN 2019 face à la Côte d'Ivoire au stade de Suez, le 11 juillet 2019.
Le défenseur algérien Ramy Bensebaini lors de la CAN 2019 face à la Côte d’Ivoire au stade de Suez, le 11 juillet 2019. © Fadel Senna, AFP

À 28 ans, le défenseur du Borussia Dortmund est un habitué de la sélection algérienne. Depuis son premier match en janvier 2017, Ramy Bensebaini a disputé trois Coupes d’Afrique des nations avec l’Algérie : en 2017, en 2021 et surtout en 2019, année où les Fennecs ont remporté la deuxième CAN de leur histoire.

Le joueur passé par plusieurs clubs de Ligue 1 (Montpellier et Rennes) a aussi pris une nouvelle dimension cette saison en s’engageant avec le Borussia Dortmund, où il a notamment disputé cinq matches de Ligue des champions pour le moment.

Cette prise d’envergure de Ramy Bensebaini ne peut qu’être bénéfique aux Fennecs en Côte d’Ivoire, où l’Algérie aura sans doute à cœur de se racheter après son édition manquée en 2021 (élimination dès le premier tour).

Ramy Bensebaini avec l’Algérie : 58 matches, 6 buts et 4 passes décisives.

  • Aïssa Laïdouni (Tunisie, Union Berlin)

Le Tunisien Aïssa Laïdouni lors du match face au Danemark à Al Rayyan, au Qatar, le 22 novembre 2022.
Le Tunisien Aïssa Laïdouni lors du match face au Danemark à Al Rayyan, au Qatar, le 22 novembre 2022. © Hassan Ammar, AP

Avant de devenir une valeur sûre des Aigles de Carthage, le milieu de terrain de l’Union Berlin a longtemps hésité avant de choisir pour quelle sélection il allait jouer. De par sa triple nationalité (française, algérienne et tunisienne), Aïssa Laïdouni semblait d’abord avoir une préférence pour les Fennecs, mais son choix s’est finalement porté sur la Tunisie.

Depuis sa première sélection, en mars 2021, l’international tunisien a disputé une Coupe d’Afrique des nations puis une Coupe du monde avec les Aigles de Carthage.

Atout de l’entrejeu de la Tunisie, Aïssa Laïdouni ne sera pas de trop pour défendre les couleurs de sa sélection en l’absence d’Hannibal Mejbri et de l’emblématique capitaine Wahbi Khazri, qui a pris sa retraite internationale fin 2022.

Aïssa Laïdouni avec la Tunisie : 39 matches, 2 buts.

  • Serhou Guirassy (Guinée, VfB Stuttgart)

L'international guinéen Serhou Guirassy lors d'un match entre le FSV Mayence 05 et le VfB Stuttgart à Mayence, le 16 septembre 2023.
L’international guinéen Serhou Guirassy lors d’un match entre le FSV Mayence 05 et le VfB Stuttgart à Mayence, le 16 septembre 2023. © Michael Probst, AP

L’attaquant du VfB Stuttgart est un nouveau du Syli National. Sa première sélection remonte à mars 2022 et depuis, Serhou Guirassy a inscrit trois buts en 12 matches. Avant de défendre les couleurs de la Guinée, le joueur longiligne a fait ses classes internationales chez les jeunes en France entre 2012 et 2016.

Serhou Guirassy rejoint la CAN 2024 alors qu’il est dans une forme étincelante en Bundesliga depuis le début de saison (17 buts en 14 matches avec son club). Son potentiel offensif sera à n’en pas douter un atout supplémentaire pour la Guinée, qui compte aussi dans ses rangs d’autres attaquants confirmés – Mohamed Bayo, Morgan Guilavogui ou encore François Kamano.

À moins que la fête ne soit gâchée avant l’heure : Serhou Guirassy est sorti sur blessure lors d’un match de préparation face au Nigeria, le 8 janvier. Sa participation à la compétition en Côte d’Ivoire ne semblait, cependant, pas remise en cause au moment de l’écriture de cet article.

Serhou Guirassy avec la Guinée : 12 matches, 3 buts.

  • Farès Chaïbi (Algérie, Eintracht Francfort)

Farès Chaïbi avec l'Eintracht Francfort face à Fribourg à Francfort, le 24 septembre 2023.
Farès Chaïbi avec l’Eintracht Francfort face à Fribourg à Francfort, le 24 septembre 2023. © Michael Probst, AP

Le milieu de terrain de l’Eintracht Francfort est un petit nouveau dans l’effectif de la sélection algérienne. Lors de son éclosion à Toulouse, Farès Chaïbi a très vite attiré l’attention de la Fédération algérienne de football. Convoqué en U23 en 2022, il a préféré décliner dans un premier temps pour une “question de timing”.

Mais le sélectionneur de l’équipe A des Fennecs, Djamel Belmadi, avait un œil sur lui et c’est logiquement qu’il l’a convoqué pour la première fois en mars 2023. Depuis, Farès Chaïbi a franchi un nouveau cap (en club) en rejoignant l’Eintracht Francfort cet été. À 21 ans, il trace son chemin ascendant dans le monde professionnel et s’apprête à en faire de même avec l’Algérie en Côte d’Ivoire ces prochaines semaines.

Farès Chaïbi avec l’Algérie : 9 matches, 2 buts.

  • Omar Marmoush (Égypte, Eintracht Francfort)

L'Égyptien Omar Marmoush au duel avec le Sénégalais Nampalys Mendy au stade Me Abdoulaye Wade de Diamniadio, le 29 mars 2022.
L’Égyptien Omar Marmoush au duel avec le Sénégalais Nampalys Mendy au stade Me Abdoulaye Wade de Diamniadio, le 29 mars 2022. © Seyllou, AFP

À 24 ans, l’attaquant de l’Eintracht Francfort est une étoile montante de la sélection égyptienne, où il forme un trio d’attaquants redoutable avec Mohamed Salah et Mostafa Mohamed.

Omar Marmoush a disputé la CAN 2017 avec les U20 de l’Égypte avant d’être sélectionné chez les A pour la CAN 2021. Cela a été l’occasion pour le jeune attaquant d’accumuler de l’expérience dans la compétition africaine, où les Pharaons se sont hissés jusqu’en finale (défaite face au Sénégal 0-0, t.a.b 4-2). La suite de son aventure avec sa sélection s’écrira du côté de la Côte d’Ivoire, où l’Égypte fait partie des favoris pour la victoire finale.

Omar Marmoush avec l’Égypte : 25 matches, 4 buts et 3 passes décisives.

Toutes les statistiques de cet article proviennent de Transfermarkt et ont été relevées le 10 janvier.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *