Bus caillassé de l’OL : pas de sanctions pour l’OM, le match sera rejoué à Marseille

Bus caillassé de l'OL : pas de sanctions pour l'OM, le match sera rejoué à Marseille

Le match opposant l’Olympique de Marseille à l’Olympique lyonnais, reporté après le caillassage des cars du club lyonnais le 29 octobre, se déroulera à Marseille le 6 décembre, a annoncé jeudi la Ligue de football professionnel (LFP) qui a également écarté l’idée de sanctions contre le club phocéen. Lyon a fait appel de cette décision.

Publié le :

2 mn

Circulez, il n’y a rien à voir ? La LFP a tranché jeudi 9 novembre concernant les incidents en marge d’OM-OL le 29 octobre ayant conduit à son report. Pour l’instance, l’OM n’est pas fautive et ne sera pas sanctionnée et le match sera rejoué le 6 décembre au stade Vélodrome.

La date du report de la rencontre était déjà connue mais pas le lieu, qui faisait l’objet de tensions entre les deux clubs. Ce match de la 10e journée de Ligue 1 n’avait pas pu se jouer après notamment la blessure de l’entraîneur lyonnais Fabio Grosso, touché à la tête quand un projectile avait brisé une vitre du car dans lequel il était.

L’OL fait appel

La commission des compétitions de la LFP a pris cette décision de faire jouer la rencontre au stade Vélodrome « à la suite des informations et garanties transmises par la préfecture des Bouches-du-Rhône », a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Mercredi soir, la commission de discipline de l’instance, saisie par son président Vincent Labrune, avait quant à elle annoncé ne pas donner « de suite disciplinaire » pour le caillassage le 29 octobre car les incidents s’étaient « produits sur la voie publique ».

De son côté, l’OL a annoncé jeudi faire appel de cette décision, la jugeant « inaudible » et estimant qu’elle indiquait « sans équivoque que la LFP se déresponsabilis(ait) ».

 

L’Olympique lyonnais a motivé cet appel par sa volonté « de ne pas laisser ces évènements inadmissibles sans suite », insistant sur leur « extrême gravité ».

La commission de discipline de la LFP a par ailleurs ouvert une instruction après des chants et gestes racistes constatés dans le parcage visiteurs du stade de la part de fans lyonnais. La décision est attendue pour le 22 novembre.

Avec AFP

Source

1 Comments

Leave a Reply

One Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *