Athlétisme : malgré la fracture, Margot Chevrier vise toujours les JO de Paris

Athlétisme : malgré la fracture, Margot Chevrier vise toujours les JO de Paris

Numéro 1 française à la perche, Margot Chevrier s’est fracturé le pied gauche, samedi, aux championnats du monde en salle à Glasgow. Opérée dès dimanche matin, elle continue de croire en ses chances de participer aux Jeux olympiques de Paris.

Publié le : Modifié le :

2 mn

Dans un athlétisme français déjà en doute avant les JO à domicile, le week-end a été porteur d’une très mauvaise nouvelle. La perchiste française Margot Chevrier, une des athlètes les plus performantes des Bleues, est retombée à côté du tapis et s’est fracturé le pied gauche. 

Après avoir passé 4,55 mètres à son troisième essai, Margot Chevrier a tenté 4,65 mètres mais est retombée dans la fosse, l’endroit où les athlètes positionnent la perche au moment de l’impulsion, devant le tapis. La perchiste française de 24 ans ne s’est pas relevée et a été évacuée du sautoir sur une civière, la jambe gauche immobilisée. Souffrant visiblement beaucoup, elle avait une bouteille d’oxygène pour l’aider à respirer.


 

« Paris 2024, je sauterai »

Elle a été opérée dimanche sur place et doit regagner la France prochainement. Dès qu’elle a pu s’exprimer sur les réseaux, Chevrier a souligné sa volonté d’être présente aux Jeux Olympiques de Paris (26 juillet-11 août), dans cinq mois, l’écrivant par exemple au feutre noir sur sa jambe bandée : « Paris 2024, I’ll jump » (« je sauterai », en anglais). 

 

Margot Chevrier n’avait pas encore réalisé les minima olympiques mais son classement à la Road to Paris, équivalent de la Race au tennis, pourrait la protéger. Actuellement 15e (sur un quota de 32 qualifiées), son ranking sera renforcé par sa 8e place en finale (elle avait franchi 4,55 m avant sa blessure).

« On fout des vis et on repart au charbon », écrivait l’intéressée sur Instagram. En cinquième année de médecine, elle sait mieux que quiconque ses chances d’être présente.

L’été dernier, France 24 avait suivi la préparation de Margot Chevrier à un an de l’échéance olympique. 

C'est en France

C’est en France © FRANCE24

 

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *