đź”´ En direct : Emmanuel Macron rend hommage Ă  Jacques Delors aux Invalides

đź”´ En direct : Emmanuel Macron rend hommage Ă  Jacques Delors aux Invalides

Le chef de l’État honore vendredi la mĂ©moire de Jacques Delors, figure de la social-dĂ©mocratie française et ancien prĂ©sident de la Commission europĂ©enne, lors d’une cĂ©rĂ©monie dans la cour des Invalides, Ă  Paris, en prĂ©sence de nombreux dirigeants europĂ©ens.

Publié le :

2 mn

L' »architecte de l’Europe unie » honorĂ©. Emmanuel Macron prĂ©side, vendredi 5 janvier, un hommage solennel Ă  Jacques Delors dont il invoque « l’hĂ©ritage » pour les « choix dĂ©cisifs » que devra faire le Vieux Continent en cette annĂ©e d’Ă©lections europĂ©ennes.

L’ancien prĂ©sident de la Commission europĂ©enne, père de l’euro et espoir Ă©phĂ©mère de la gauche Ă  la prĂ©sidentielle française de 1995, est mort le 27 dĂ©cembre Ă  l’âge de 98 ans.

Le chef de l’État, qui a dĂ©jĂ  saluĂ© l' »inĂ©puisable artisan de notre Europe », a choisi de lui rendre un hommage national dans la cour des Invalides, Ă  Paris, en prĂ©sence de nombreux dirigeants europĂ©ens. Avec une « innovation » apportĂ©e au rite rĂ©publicain, en lien avec son aura continentale : après l’Ă©loge funèbre d’Emmanuel Macron, la sonnerie aux morts, la minute de silence et la Marseillaise retentira l’Ode Ă  la joie, l’hymne europĂ©en, interprĂ©tĂ© par l’orchestre de la Garde rĂ©publicaine, a annoncĂ© jeudi l’ÉlysĂ©e.

Ă€ lire aussi« Visionnaire », « bâtisseur »… hommages internationaux Ă  Jacques Delors

Le social-dĂ©mocrate avait déçu son camp en renonçant Ă  briguer l’ÉlysĂ©e en 1995, après ses deux mandats Ă  Bruxelles. Mais avant cela, il avait marquĂ© la vie politique en cheminant avec le gaulliste social Jacques Chaban-Delmas Ă  la fin des annĂ©es 1960 puis en pesant de tout son poids pour que la France reste dans l’Europe en 1983, lorsqu’il Ă©tait ministre de l’Économie du prĂ©sident socialiste François Mitterrand.

Une dizaine de dirigeants en exercice présents

Dans ses vĹ“ux aux Français du 31 dĂ©cembre, le prĂ©sident a invoquĂ© son « hĂ©ritage » pour appeler Ă  faire en 2024 le « choix dĂ©cisif » d’une « Europe plus forte, plus souveraine ».

Pour rappeler ses « rĂ©alisations concrètes », une centaine d’Ă©tudiants du programme Erasmus venus de toute l’Europe sont prĂ©sents Ă  l’hommage.

La France a par ailleurs invitĂ© tous les chefs d’État et de gouvernement de l’Union europĂ©enne, ainsi que les dirigeants des institutions communautaires, actuels ou en exercice pendant que Jacques Delors siĂ©geait Ă  Bruxelles de 1985 Ă  1995.

Une dizaine de dirigeants en exercice ont confirmĂ© leur prĂ©sence, dont le prĂ©sident allemand Frank-Walter Steinmeier et le Premier ministre belge Alexander De Croo. Les prĂ©sidents des institutions de l’Union europĂ©enne – Conseil, Commission, Parlement et Banque centrale – sont aussi attendus. Tous seront ensuite reçus pour un dĂ©jeuner Ă  l’ÉlysĂ©e par Emmanuel Macron.

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *